lecon de code a rennes

Apprendre le code de la route

Apprendre le code de la route
5 (100%) 2 votes

L’épreuve théorique générale du code

Pour passer votre permis de conduire vous devrez vous présenter à deux épreuves. L’épreuve théorique générale (ETG) aussi appelée « code de la route » et l’épreuve pratique dite « conduite ».

Nous nous intéressons ici au code ou épreuve théorique générale. Cette épreuve porte sur le code de la route et la loi qui entoure la circulation des véhicules sur les voies et routes françaises. Obtenir son code est obligatoire avant de pouvoir passer l’épreuve de conduite de n’importe quel permis.

L’âge légal pour s’inscrire à l’examen du code de la route est de 17 ans et demi. A noter que les candidats passant par l’apprentissage anticipé de la conduite peuvent s’inscrire dès l’âge de 16 ans. Une autre condition pour pouvoir s’inscrire à l’examen est la possession de l’attestation scolaire de sécurité routière niveau II (classe de 3e) ou de l’ASR (attestation de sécurité routière).

Votre code est valable pour passer le permis moto à rennes ainsi que pour passer le permis B

Les modalités et le programme de l’examen

L’examen est un diaporama de 40 questions avec 4 réponses possibles à chaque question. Il y a une ou plusieurs bonnes réponses à chaque question. Il y a un temps défini pour chaque question. C’est un examen collectif d’1h30 environ surveillé par un examinateur.

La première partie des questions met le candidat en situation de conduite. Il doit répondre à différents problèmes de circulation et choisir la ou les réponses adaptée(s) et respectant le code de la route.

La deuxième partie du QCM porte sur 3 points :

Le conducteur : toutes les questions générales sur le conducteur, les aspects légaux

Le véhicule : toutes les questions sur le véhicule (maintenance, obligations)

La conduite : toutes les questions sur les comportements de conduite (eco-conduite, urgences …)

Le diaporama passe les questions une par une. Le candidat muni d’un boîtier doit choisir une ou plusieurs réponses. Le boîtier comporte les touches A B C D, une touche correction et une touche validation. 5 fautes sont tolérées au maximum. Pour obtenir l’examen le candidat doit obtenir 35 bonnes réponses au minimum.

Après son inscription le candidat reçoit une convocation avec des indications d’heure, de jour et de lieu pour l’examen. Il devra se munir d’une pièce d’identité pour l’examen. Après qu’il a reçu le boîtier le candidat peut démarrer l’épreuve. Il n’y a pas de corrections.

L’examinateur reprend les boîtiers et lit les résultats grâce à un lecteur de boîtier. Les résultats sont imprimés et remis à chaque candidat. Le nombre de fautes est communiqué aux candidats qui échouent.

Le code est valable pour 5 ans. Le candidat doit passer et obtenir la conduite dans ce délai sinon son code sera invalidé et il devra le repasser. Le code est invalidé dans le cas où le candidat manque 5 fois consécutives l’épreuve de conduite. Il doit également repasser le code. Un candidat peut se présenter autant de fois qu’il en a besoin pour le code, il n’y a pas de limite.

Les 11 thèmes du code la route

L’ensemble des questions de l’examen est réparti en 11 thèmes. Ce sont les 11 thèmes du code de la Route. Il y a une base de données de 638 questions. Un ordinateur sélectionne 40 questions pour l’examen.

S : Signalisation (horizontale et verticale) – Connaissance des panneaux, balises et marquage au sol

P : Règles de Priorités – Connaître les priorités et la signalisation aux intersections.

C : Croisements et dépassements – Règles de sécurité et signalisation pour les dépassements et les croisements.

R : Règles de circulation – Limitations de vitesse, voies réservées, placement et circulation aux intersections.

A : Arrêt et Stationnement – Règles pour s’arrêter et/ou stationner sur les voies

V : Visibilité et éclairage – Usage des feux (pluie, neige, brouillard, jour, nuit, types de voies)

E : Véhicules, Réglementation (distances, vitesses, calculs) – Temps de réaction, distances de sécurité

N : Eco-mobilité – conduite économique et respectueuse de l’environnement

T : Tunnels et passages à niveaux – nouvelle réglementation sur les tunnels et passages à niveau

U : Usagers vulnérables et partage de la route

X : Prise de conscience des risques

Il existe beaucoup de sites proposant des tests en ligne, gratuits ou payants. Les sites d’auto-école proposent aussi parfois une formation en ligne totale, ou en en complément des cours en centre de formation.

Bientôt seront intégrées aux examens du permis de conduire des notions de secourisme. Un conducteur devra pouvoir pratiquer les premiers secours et gestes qui peuvent sauver en cas d’accident.

Rousseau : la référence pour le code

Le Code de la Route est une législation qui évolue régulièrement. Ce sont les règles de circulation légales et réglementaires à respecter sur les voies et autoroutes françaises.

Créé en 2011, le nouveau Code de la Route, comprend 4 livres sur la loi et 4 livres sur les règlements. Pour la partie règlements, le livre 1 décrit les dispositions générales, le livre 2 donne les conditions nécessaires pour la conduite des véhicules, le livre 3 traite des caractéristiques des véhicules pouvant circuler sur les voies, le livre 4 définit les règles de circulation, de priorité, et de stationnement.

En 1937, Louis Rousseau publie le premier Code de la Route. Depuis cette date de nombreuses auto-écoles ont fait appel à leur service d’édition pour les accompagner dans la formation des nouveaux conducteurs.

Aujourd’hui numéro 1 dans ce domaine, les codes Rousseau proposent le code de la route, ainsi que de nombreuses formations autour de l’éducation et de la formation des conducteurs et autour de la prévention et de la sécurité routière.

http://www.codesrousseau.con/